Dans notre section l’employé à l’honneur, nous aimons montrer les personnes qui sont derrière notre organisation. Au quotidien, Archive-IT s’engage à soutenir les organisations dans la transition d’un environnement de travail papier vers un environnement numérique. En outre, des logiciels sont en cours de développement pour garantir une accessibilité numérique sûre. Mais qui fait quoi ? Et quelles sont les motivations des employés de l’équipe Archive-IT ? Il est temps de jeter un coup d’œil dans les coulisses. 

Dans la catégorie « Employé à l’honneur » de mars, Marcel Nobel a été nommé par Marc Polmans. Nous aimerions vous présenter Marcel !

Comment vous êtes-vous retrouvé à Archive-IT ?

« J’ai commencé à Jalema en 1996, d’où Archive-IT a démarré en tant que société sœur. Lorsque j’y ai travaillé pendant 12 ans et demi, j’ai commencé à chercher un nouveau défi. J’ai fait quelque chose de complètement différent pendant deux ans, puis j’ai acquis beaucoup d’expérience dans d’autres postes commerciaux. En 2010, un ancien collègue m’a contacté pour travailler comme gestionnaire de compte chez Archive-IT, puis I-FourC. J’ai vu cela comme une grande opportunité, en partie parce que je me suis souvenu d’une grande période à Jalema. La décision de travailler pour Archive-IT a été prise rapidement ! »

Pouvez-vous me dire quelque chose sur votre poste actuel ?

« Je suis gestionnaire de comptes. C’est bien sûr un terme général, mais il signifie surtout que je suis impliqué dans le maintien des relations et la recherche de nouveaux clients. Ce que j’aime dans ce poste, c’est le défi qu’il offre. Examiner le problème avec les clients et déterminer ensuite si nous pouvons proposer une solution. Pour ce faire, je dois régulièrement sortir des sentiers battus, repousser les limites et parfois aussi les repousser. J’apprécie vraiment tout ce processus, avec le but ultime d’obtenir des résultats. »

À quoi ressemble votre journée moyenne ?

« Il n’y a pas de jour moyen, chaque jour est différent. Je commence toujours la journée par la planification de l’agenda. Parfois, le matin, je pense que je n’ai pas une journée aussi chargée, mais cela peut changer rapidement. Il arrive qu’un appel téléphonique conduise à un jour complètement différent de celui que vous aviez prévu. Ce seul appel téléphonique entraîne une réaction en chaîne dans laquelle je dois tout trier, passer des coups de fil et envoyer des e-mails. Avant que je ne m’en rende compte, la journée est déjà terminée. J’ai aussi des journées plus structurées, lorsque mon agenda est rempli de rendez-vous extérieurs, par exemple. Mais même dans ce cas, chaque rendez-vous est différent. Pour moi, cette variation et cette variation des jours est aussi le charme de la profession de vendeur. »

Où obtenez-vous de la satisfaction dans votre travail ?

« Je suis satisfait quand je vois que nous pouvons vraiment aider un client. Bien entendu, vous consacrez beaucoup de temps et d’efforts à la personnalisation de la solution qui convient au client. Même si vous êtes vous-même convaincu de pouvoir offrir cette solution, le client doit bien sûr le voir de cette façon. Lorsque le client estime vraiment que la solution correspond au problème et que nous obtenons le feu vert pour le projet, cela me donne beaucoup de satisfaction. »

Bon à savoir : Marcel s’entraîne trois fois par semaine au kendo, un art de l’épée japonais. Tout ce qui est important chez Kendo, il peut aussi le mettre à profit dans son travail et dans ses relations avec les clients. Pensez par exemple au respect mutuel, à l’étiquette et à la lecture de son adversaire.

Pour le mois à venir, vous pouvez mettre quelqu’un pour l’employé de l’honneur. Qui voulez-vous nommer et pourquoi ?

« Pour le mois de mai, je voudrais nommer notre PDG Joan Westendorff. Je suis très curieux de voir ce qui le motive dans son travail. »

Plus d’actualités
Marcel Nobel
Marcel NobelGestionnaire de compte

Dernières nouvelles :

S’abonner à la newsletter